Question n°1 (10 points) Répondre par vrai ou faux aux assertions suivantes.

A1. L’hexokinase n’est pas inhibée par le glucose 6-phosphate.

A2. L’un des effets d’une modification post-traductionnelle peut être d’adresser une protéine à tel ou tel compartiment cellulaire.

A3. Les déshydrogénases à NAD+ fixent indifféremment le NAD+ et le NADP+.

A4. L’acronyme « DAG » désigne le « 1,2 - diacyl glyceraldéhyde ».

A5. Les protéines kinases calcium dépendantes sont des protéines serine/thréonine kinases.

A6. La calmoduline fixe 4 atomes de calcium de manière coopérative.

A7. La sous-unité a des protéines G peut aussi bien activer qu’inhiber sa cible.

A8. La glycogène synthase est activée par phosphorylation.

A9. Environ 30% du protéome est phosphorylé.

A10. La pyruvate carboxylase est strictement mitochondriale.

 

Question n°2 (6 points) Donner une réponse simple aux questions suivantes.

Q1. Quels sont les conséquences des changements du métabolisme induits par le glucagon ?

Q2. Citer 2 enzymes spécifiques de la néoglucogénèse.

Q3. Quelle(s) modification(s) post-traductionnelle(s) implique(nt) la vitamine C ?

Q4. Comment s’appellent les motifs de fixation du calcium de la calmoduline ?

Q5. Citer 2 types de contacts entre cellules selon le type de protéines adhésives.

Q6. Quels sont les différents types de sous-unités des protéines kinases A ? Combien y en a-t-il de chaque type par molécule de protéines kinases A?

 

Question n°3 (4 points)

Annotez dans le tableau ci-dessous les points 1 à 6 de la figure ci-contre.

1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 

 

RCPG

Quelle est la molécule en gris ?

Que signifie le « G » dans « protéines G » ?

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS 2.1
hautpage