Activation de gel pour chromatographie d'affinité et couplage de ligand

L'activation des groupes hydroxyles du support (l'agarose par exemple) par le bromure de cyanogène (BrCN) dans une solution alcaline dont le pH est finement contrôlé.

Des groupements imidocarbonates sont formés sur lesquels on peut fixer des ligands contenant des amines libres, par exemple une protéine par la chaîne latérale de ces lysines.

Les groupes hydroxyles qui n'ont pas réagit sont bloqués par action de l'éthanolamine.

Les groupes hydroxyles du support peuvent être activés par le carbonyl di-imidazole (CDI).

L'activation du support peut être faite avec le gtutaraldéhyde qui se polymérise et forme des chaînes à 5 carbones qui constituent des points de fixation à une certaine distance de la matrice.

Une autre méthode d'activation utilise le chlorure de tosyle et elle permet le couplage de molécules qui possèdent un groupement aminé, thiol ou phénol.

Source : "Enzymes" Pelmont (1995), Presses Universitaires de Grenoble