Propriété d'absorbance de l'acétonitrile

Les solvants organiques ne doivent pas comporter d'impurétés ni avoir une forte absorbance aux faibles longueurs d'onde (ultra-violet) pour ne pas interférer avec les propriétés optiques des molécules à séparer.

De plus selon sa qualité, on peut ou non utiliser un solvant organique pour un type d'analyse donnée. Par exemple, on peut analyser des peptides en mesurant leur absorbance à 210 nm (absorbance de la liaison peptidique).

Une telle étude est possible avec l'acétonitrile dont le spectre est ci-dessous.

En revanche, avec l'acétonitrile de moindre qualité (ci-dessous), ce n'est pas possible en raison d'un "cut-off" de 220 nm.

Le "cut-off" est la longueur d'onde à partir de laquelle l'absorbance du solvant est telle que l'on ne peut plus l'utiliser.