L'effet Compton
Tweet

Cet effet a été découvert par le physicien américain Arthur Compton (prix Nobel de physique en 1927) et il décrit l'absorption des rayons X par les électrons.

Cette découverte a contribué à confirmer la dualité onde-particule de la lumière.

L'effet Compton se produit lorsqu'un photon à haute énergie (rayon X - 100 keV à 10 MeV) entre en collision avec un électron périphérique peu lié à l'atome : une partie de l'énergie du photon incident est transférée à l'électron (voir une animation).

En conséquence, le photon a une longueur d'onde plus grande après collision.

Si on définit la quantité de mouvement : p = m.c = E / c = h / λ, l'effet Compton se traduit par :

  • longueur d'onde du photon incident : λ0
  • longueur d'onde du photon après collision : λ1
  • changement d'énergie du photon : E0 à E1
  • changement de quantité de mouvement du photon : [E0 / c] à [E1 / c]
  • énergie acquise par l'électron expulsé : E = E0 - E1

Après collision, la nouvelle direction du rayon X est aléatoire : il y a diffusion de ce rayon X dans toutes les directions même dans le sens opposé au faisceau incident.

Effet Compton electron photon energie energy biochimej

Distinction entre l'effet Compton et l'effet photoélectrique : dans le second cas, toute l'énergie du photon incident est absorbée et un électron est éjecté. Après collision, il n'y a plus de photon.

Voir un cours sur l'interaction entre les rayonnements ionisants et la matière.

 

Valid XHTML 1.0 Transitional