La réoxydation du NADH lors de la glycolyse anaérobie

Tweet

Les organismes qui effectuent la glycolyse en conditions anaérobies ont développé des systèmes simples pour réoxyder le NADH formé dans le cytosol. Ainsi, la glycolyse se maintient indéfiniment.

1. Les bactéries lactiques

  • le NADH est réoxydé lors de la formation du lactate (catalysée par la lactate déshydrogénase).
  • l'acide lactique abaisse le pH du lait. La caséïne (et d'autres protéines) sont alors dénaturées et s'agrègent. Il y a formation de yaourth.

Cette voie s'appelle la voie homofermentaire ou voie homolactique.

glycolyse glycolysis anaerobie oxydation NAD lactate alcool fermentation lactique biochimej

2. Les levures

  • le NADH est réoxydé lors de la formation de l'éthanol (catalysée par l'alcool déshydrogénase).
  • par ailleurs, les levures sont parmi les rares organismes qui possèdent une pyruvate décarboxylase.

Cette voie s'appelle la fermentation alcoolique. C'est ainsi que les brasseurs font la bière.

glycolyse glycolysis anaerobie oxydation NAD lactate alcool fermentation lactique biochimej alcoolique

Qu'il s'agisse de la fermentation lactique ou de la fermentation alcoolique, la radioactivité se retrouve sur le C3, respectivement du lactate et de l'éthanol.

 

Valid XHTML 1.0 Transitional         Flux RSS