Enzymologie : inhibitions compétitive, non compétitive et incompétitive
Flux RSS

 

Exercice N°1

Enzymology kinetics parameter inhibition non competitive incompetitive kcat KM Vmax Vm catalytic center enzyme enzymologie Michaelis Menten Henri Lineweaver Burk biochimej

Inhibiteur 1/VMax ou
1/VMaxapp
(ΔA-1.min)
VMax ou
VMaxapp
(ΔA.min-1)
VMax ou
VMaxapp
(ÁM.min-1)
-1/KM ou
-1/KMapp
(mM-1)
KM ou
KMapp
(mM)
Type
d'inhibition
KI (M)
SANS 6,1 0,163 50 -10 0,1 ----- -----
ONPTG 6,1 0,163 50 -5 0,2 compétitive 3 10-4
Maltose 12,1 0,083 25 -10 0,1 non compétitive 0,26
Mélibiose 12,1 0,083 25 -20 0,05 incompétitive 0,17

Formules pour KI

Inhibition compétitive : (KM . [I0]) / (KMapp - KM)
Inhibition non compétitive : (VMaxapp . [I0]) / (VMax - VMaxapp)
Inhibition incompétitive : (VMaxapp . [I0]) / (VMax - VMaxapp) ou (KM . [I0]) / (KMapp - KM)

Retour haut de page

Expression de Vmax en fonction de la concentration

Enzymology kinetics parameter kcat KM Vmax Vm catalytic center enzyme Lineweaver Burk enzymologie biochimejEnzymology kinetics parameter kcat KM Vmax Vm catalytic center enzyme Lineweaver Burk enzymologie biochimej

Une vitesse enzymatique est la variation d'une concentration par unité de temps, donc on recalcule Vmax avec la loi de Beer-LambertMproduit = 3300 M-1.cm-1; longueur du trajet optique l = 1 cm) :

Vmax = [0,163 UA.min-1 / (3300 M-1.cm-1 x 1 cm)] # 49,7 10-6 M.min-1 # 50 µM.min-1

Retour haut de page

Calcul de kcat

kcat = Vmax / [E0] = (49,7 10-6 M.min-1 /1,19 10-9 M) = 41745 min-1 = 696 s-1

Il faut diviser par 60 pour passer des min-1 en s-1 puisque l'acte catalytique a lieu 60 fois moins souvent en 1 seconde que en 1 minute.

Remarque importante

  • Vmaxapp < Vmax en présence d'un inhibiteur non compétitif ou incompétitif car [E0]app < [E0] (une partie de l'enzyme est complexée à l'inhibiteur - formes EI ou ESI).
  • Malgré tout kcat est une caractéristique de l'enzyme et sa valeur est indépendante de la présence de l'inhibiteur : la valeur de kcat en présence d'inhibiteur est donc inchangée (kcat = Vmax / [E0] = Vmaxapp / [E0]app).

Retour haut de page

Explications des types d'inhibitions observées

Le substrat synthétique de la β-galactosidase est l'orthonitrophényl-β-D-galactopyranoside (ONPG). C'est un substrat très souvent employé en travaux pratiques pour la mesure de l'activité de cette enzyme. En effet, la cinétique de formation du produit (o-nitrophénol) est très facile à suivre avec un spectrophotomètre puisqu'il absorbe à 410 nm.

Dans la structure de l'ONPTG, un atome de soufre (plus encombrant stériquement) remplace l'oxygène de la liaison osidique hydrolysée.

ONPG ONPTG orthonitrophenyl galactoside thiogalactoside inhibition non competitive incompetitive biochimej

L'ONPTG est donc un analogue structural de l'ONPG mais l'atome de soufre empêche l'acte catalytique.

Le maltose : ce diholoside est libéré par hydrolyse de l'amylose qui est un polymère de résidus glucose : il s'agit de l'α-D-glucopyranosyl-(1,4)-β-D-glucopyranose. Les résidus de glucose sont libérés par hydrolyse chimique ou par une enzyme : l'α-D-glucosidase.

ONPG maltose cellobiose orthonitrophenyl galactoside thiogalactoside inhibition non competitive incompetitive biochimej

Le maltose peut se fixer sur l'enzyme libre E et sur le complexe intermédiaire ES (inhibition non compétitive).

Le mélibiose : ce diholoside est l'α-D-galactopyranosyl-(1,6)-α-D-glucopyranose.

Retour haut de page

Valid XHTML 1.0 Transitional